Veille du Marathon du Vignoble, nos amis belges de Habay organisaient un semi d’échauffement.

Etant particulièrement affuté du mollet et de la cuisse ( tout deux solidement contraints dans des bandages ), c’était l’occasion de travailler une dernière fois la souplesse du coude.

Ce fut un entrainement digne de tout « kéké » qui se respecte, surtout ce week end là, où il fallait faire attention à son hydratation ….

Le parcours champêtre et les oligoéléments nécessaires à la pratique de la course à pied y étaient conformes à l’éthique de notre association. La panne de tireuse à bière ( en pleine forêt, tout est possible ) restera anecdotique.

Notez cette destination dans vos agendas : Les Forges de la Forêt d’Anlier

Romain Fleurette.